Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Alors que le Bélarus et la Russie se déchirent au sujet du transit du gaz russe vers l'Europe et de leur facture respective, les responsables de Swissgas ont le sourire. Grâce à de nouveaux contrats, l'approvisionnement helvétique demeure garanti, ont-ils annoncé.
Au cours de l'exercice précédent, la société active dans l'achat de gaz naturel a conclu un accord avec la Néerlandaise GasTerra, l'une des principales entreprises de la branche en Europe. Avant de signer ce contrat valable jusqu'en 2023, Swissgas en a renouvelé un autre avec la société allemande E.ON Ruhrgas.
La sécurité d'approvisionnement en gaz naturel de la Suisse est déjà élevée grâce à des partenariats avec des sources européennes fiables, poursuit le communiqué.
Le marché suisse du gaz naturel est actuellement en pleine évolution. Les clients industriels demandent des modèles de prix novateurs et adaptés à leurs besoins. Au centre des préoccupations figure notamment la recherche de possibilités de stockage et de sondage de gisements.
En raison d'une régulation et d'une décentralisation de plus en plus marquées dans les pays voisins de la Suisse, le processus d'achat de gaz et son transport font face à de grands défis. Des solutions "très variées" sont élaborées en conséquence, a expliqué M. Petitpierre, président du conseil d'administration de Swissgas.
L'an dernier, Swissgas a acheté 23'200 GWh de gaz (23,2 milliards de kilowattheures), soit bien moins que l'année précédente (26'700 GWh). Cette diminution s'est accompagnée d'un recul des ventes de gaz naturel dû à la crise économique et à des températures plus élevées.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS