Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La séance cinématographique a eu lieu à Riyad, accessible seulement sur invitation du roi Abdallah.

KEYSTONE/EPA/MAJED AL-MALKI

(sda-ats)

Une séance de cinéma a eu lieu mercredi en Arabie saoudite pour la première fois depuis 35 ans. Le film à gros budget américain "Black Panther" y a été projeté à des professionnels du cinéma, avant l'ouverture prochaine des salles au grand public.

Cette séance-test, accessible uniquement sur invitation, a eu lieu dans le nouveau cinéma du quartier financier "roi Abdallah" à Riyad.

Le royaume ultraconservateur, dont le prince héritier Mohammed ben Salmane s'est engagé dans une série de réformes sociétales, a mis fin l'an dernier à 35 ans d'interdiction des salles de cinéma. Le géant américain AMC Entertainment a obtenu la première licence pour exploiter les salles.

La vente de tickets pour le grand public doit commencer jeudi, pour de premières séances publiques à partir de vendredi. Les autorités locales ont cependant indiqué que les séances de tests pourraient encore s'étaler sur plusieurs jours, en attendant la mise au point d'un système de billetterie sur Internet.

Politique d'ouverture

Un peu plus tôt, les autorités avaient indiqué que les cinémas pourraient ouvrir leurs portes en mai.

AMC Entertainment, le plus gros exploitant américain de salles de cinéma a signé en décembre un accord d'intention avec le fonds souverain saoudien pour la construction et l'exploitation des cinémas à travers le royaume. Selon des médias saoudiens, la société prévoit d'ouvrir 40 cinémas dans 15 villes du pays au cours des cinq prochaines années.

AMC fera face à la concurrence d'autres poids lourds, comme VOX Cinemas, principal exploitant du Moyen-Orient basé à Dubaï.

La levée de l'interdiction des cinémas s'inscrit dans la politique d'ouverture du royaume, initiée ces derniers mois par le prince héritier Mohammed ben Salmane, malgré l'opposition des milieux religieux conservateurs. Comme les programmes télévisés, les films projetés au cinéma seront cependant soumis à la censure.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS