Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Bogota - Des soldats de l'armée colombienne ont libéré trois militaires otages des Farc. Parmi eux se trouve un général enlevé il y a près de douze ans par la rébellion lors d'une attaque contre la ville de Mitu, dans la province de Vaupes, ont annoncé les autorités.
Les Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc) ont vu leurs effectifs tomber à leur niveau le plus bas ces dernières années sous l'effet de la politique de sécurité menée par Bogota avec le soutien des Etats-Unis. Le mouvement est désormais retranché dans des zones de forêt et de montagne reculées.
Le général Luis Mendieta, qui était le plus haut gradé aux mains des Farc, a été libéré en même temps que le colonel Enrique Murillo, a annoncé le président Alvaro Uribe. Les autorités ont par la suite confirmé qu'un sous-officier, le sergent Arbey Delgado, avait également été libéré.
Uribe quittera son poste en août après deux mandats dominés par la guerre continue qu'il a livrée aux Farc. Son ex-ministre de la Défense Juan Manuel Santos est donné favori pour le second tour de l'élection présidentielle, fixé au 20 juin.
La libération du général Mendieta est considérée comme l'opération la plus importante depuis celle qui avait abouti à la remise en liberté de l'ex-candidate à la présidence Ingrid Betancourt et de trois otages américains en 2008.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS