Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les cinq ponts qui traversent le Tigre dans la ville de Mossoul ont été endommagés et sont impraticables (archives).

KEYSTONE/AP/KHALID MOHAMMED

(sda-ats)

Les forces irakiennes ont annoncé lundi la prise d'un pont sur le Tigre à Mossoul. Une fois réparé, ce passage leur permettra d'effectuer la jonction avec les troupes qui ont pris l'est de la ville, dernier grand bastion du groupe Etat islamique (EI) en Irak.

Le "quatrième pont", comme il est surnommé, est le plus méridional des cinq ponts qui traversent le Tigre dans la ville. Ces derniers ont été tous endommagés et sont impraticables.

Les troupes "contrôlent désormais l'accès à l'ouest du pont", situé dans le sud de Mossoul et en partie détruit par des bombardements, a indiqué le général Yahya Rasool, porte-parole du commandement. "Cela signifie que le pont est sous notre contrôle des deux côtés", a-t-il ajouté.

Matériel et munitions

"Les unités du génie vont être en mesure d'établir un pont pour nous permettre de faire traverser du matériel et des munitions", avait expliqué dimanche le colonel Falah al-Wabdan, des Forces de réaction rapide du ministère de l'Intérieur.

Cette avancée intervient au neuvième jour de l'offensive irakienne pour reprendre la totalité de la deuxième ville du pays aux mains de l'EI. Les forces irakiennes ont conquis fin janvier la partie orientale de Mossoul, trois mois après le lancement d'une vaste offensive pour reprendre le dernier grand fief de l'EI en Irak.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS