Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des soldats israéliens ont empêché samedi une nouvelle tentative de briser le blocus maritime de la bande de Gaza. Ils ont arraisonné et pris le contrôle d'un navire finlandais transportant des militants pro-palestiniens, dont cinq députés européens.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a félicité l'armée et qualifié l'opération de "provocation". "Même les gens qui étaient sur le bateau savent qu'il n'y a pas de crise humanitaire à Gaza. S'ils étaient vraiment préoccupés par les droits de l'Homme ils seraient en route pour la Syrie", a-t-il dit dans un communiqué.

Une porte-parole de l'armée israélienne a précisé à l'AFP qu'"il n'y a pas eu de violences" lorsque le bateau a été arrisonné. "Les soldats sont montés à bord de l'Estelle et en ont pris le contrôle. Les passagers n'ont pas opposé de résistance", a-t-elle dit.

Dans un communiqué, l'armée a précisé que la décision d'aborder la goélette avait été prise après que "tous les efforts, y compris diplomatiques, visant à dissuader son équipage de parvenir à Gaza, ont été déployés en vain".

"Gendarme de la région"

Le bateau finlandais, affrété par le mouvement suédois "Ship to Gaza Sweden", devait être conduit jusqu'au port israélien d'Ashdod, au sud de Tel-Aviv, et ses passagers remis à la police puis au service de l'immigration. Israël procède généralement à l'expulsion des personnes cherchant à franchir illégalement les territoires sous son contrôle.

Dans un communiqué, les organisateurs ont dénoncé "l'attaque israélienne et l'arraisonnement de l'Estelle dans les eaux internationales, ce qui confirme de nouveau le rôle de gendarme d'Israël dans la région".

"Crime contre l'humanité"

A Gaza, un porte-parole du Hamas, Sami Abou Zouhri, a de son côté estimé que "l'assaut de l'occupation contre le navire Estelle et l'enlèvement des militants à son bord est un acte de piraterie et un crime contre l'humanité".

L'Estelle transportait une trentaine de passagers, en majorités occidentaux, dont cinq eurodéputés suédois, espagnol, norvégien et grecs, ainsi qu'un ancien député canadien.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS