Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'armée israélienne a détruit dans la nuit de mardi à mercredi en Cisjordanie occupée la maison d'un Palestinien. Il avait tué le 26 septembre trois Israéliens à l'entrée d'une colonie avant d'être abattu, a indiqué une porte-parole militaire.

L'opération a eu lieu dans le village de Beit Surik où se trouvait la maison de l'auteur de l'attaque, âgé de 37 ans. Ce dernier avait tué avec un pistolet un garde-frontière israélien et deux gardiens en poste à l'entrée de la colonie de Har Adar située en Cisjordanie, un territoire palestinien occupé par l'Etat hébreu depuis cinquante ans.

Les colonies sont des implantations civiles israéliennes en territoire palestinien.

Selon la porte-parole militaire, la démolition s'est "déroulée sans incident".

Les détracteurs de la destruction de maisons de Palestiniens auteurs d'attaques dénoncent cette mesure comme relevant du châtiment collectif affectant les familles qui se retrouvent à la rue.

Le gouvernement israélien défend de son côté l'effet dissuasif de ces démolitions auprès des Palestiniens qui seraient tentés de passer à l'acte.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS