Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L’armée a terminé son engagement visant à abreuver les vaches dans les Préalpes et le Jura vaudois. Entre le 20 juillet et le 19 août, huit bassins d’eau militaires ont été montés, et de nombreux points d’eau civils ont été approvisionnés.

Au total, les Forces aériennes ont livré 1840 tonnes d’eau au bétail vaudois, a indiqué jeudi le Département de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS). L'engagement similaire accompli durant 21 jours dans le canton de Fribourg s'était achevé le 11 août.

En raison de la longue période de canicule et de la sécheresse qui en a découlé, le canton de Vaud avait demandé à l'armée d'accomplir en sa faveur un engagement d'aide en cas de catastrophe afin d'assurer l'approvisionnement en eau du bétail, d'abord dans le Jura vaudois, puis également dans les Préalpes.

L'armée a installé notamment deux bassins d'eau destinés aux agriculteurs dans la région du lac de Joux ainsi que six bassins situés à des altitudes plus élevées. Un grand nombre d'autres citernes et points d'eau privés ont également été approvisionnés par hélicoptère entre le 20 juillet le 19 août.

Au cours de ces 31 jours, les hélicoptères ont fourni 1840 tonnes d'eau en 1000 rotations, accomplissant 254 heures de vol. Le dispositif a été constamment adapté aux besoins. Selon les périodes, jusqu'à 120 militaires et 4 Super Puma étaient engagés simultanément. L'armée s'est jointe aux efforts des autorités civiles et d'entreprises privées.

ATS