Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La 16e division d'infanterie a repris Hadarat al-Saada et d'al-Ahmadiyya, au nord-ouest de la grande mosquée Al-Nouri, que les djihadistes ont détruite la semaine dernière (image symbolique).

KEYSTONE/AP/HADI MIZBAN

(sda-ats)

L'armée irakienne a annoncé mercredi avoir reconquis deux autres quartiers de la vieille ville de Mossoul. Elle réduit ainsi un peu plus la zone encore sous le contrôle des djihadistes du groupe Etat islamique (EI).

La 16e division d'infanterie a repris Hadarat al-Saada et d'al-Ahmadiyya, au nord-ouest de la grande mosquée Al-Nouri, que les djihadistes ont détruite la semaine dernière. L'EI contrôle toujours le secteur de la mosquée même et à peu près la moitié de la vieille ville, son ultime bastion dans Mossoul. Quelque 350 djihadistes y combattraient encore.

Les forces irakiennes ont achevé en janvier de reprendre la partie orientale de Mossoul, après cent jours de combats. Depuis février, elles ont entrepris de reconquérir la partie de la ville à l'ouest du Tigre. L'EI s'était emparé de Mossoul à la faveur d'une offensive-éclair qui lui avait permis de prendre le contrôle de pans entiers du nord et de l'ouest de l'Irak, en juin 2014.

Selon des Irakiens qui ont pu s'échapper de la vieille ville, 50'000 civils seraient toujours pris au piège derrière les lignes de l'EI.

ATS