Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'officialisation de l'arrivée de Jose Mourinho à Manchester United tarde en raison des négociations portant sur ses contrats de sponsoring et ses droits d'image, propriété de Chelsea.

C'est une information révélée par la chaîne Sky jeudi, qui assure que ce sera réglé "d'ici vendredi".

Depuis lundi et l'éviction de Louis van Gaal, les différentes parties discutent ardemment et mercredi Sky annonçait que l'ex-entraîneur du Real Madrid s'était mis d'accord sur les bases d'un contrat annuel de 14,8 millions de francs portant sur trois saisons.

"Parmi les questions abordées mercredi, il y a celles d'un conflit d'intérêt entre les deux parties en ce qui concerne les contrats de sponsoring déjà existants, notamment avec des marques de voitures et de montres, poursuit Sky. United est lié à Bulova et Chevrolet, tandis que Mourinho l'est avec Hublot et Jaguar".

La question de la marque déposée "Jose Mourinho", étrangement propriété de Chelsea au Royaume-Uni et non de l'entraîneur de 53 ans lui-même, aurait en revanche été réglée, assure Sky. Les Blues étaient l'employeur de "Mou" jusqu'à son licenciement mi-décembre.

Selon The Guardian, le club londonien a acquis en 2005 les droits d'image du Portugais lors de son premier mandat au club (2004-2007) et a enregistré auprès de l'agence de la propriété intellectuelle européenne la marque à son nom jusqu'en 2025 pour cinq types de produits commercialisables, et jusqu'en 2023 pour deux autres.

"C'est un procédé très inhabituel", a détaillé sur la BBC Carol Couse, avocate spécialisée dans le sport. "Si MU lance une gamme de vêtements au nom de Mourinho, ce serait une infraction par rapport à la marque que possède déjà Chelsea. Si Chelsea n'accorde pas de licence, chaque fois que MU utilisera le nom de Mourinho a des fins commerciales, Chelsea pourra le poursuivre. Je pense que MU préfèrera payer un droit de licence".

Sky assure également que Jose Mourinho ne s'est toujours pas entretenu au téléphone avec Ryan Giggs, l'ex-adjoint de "LVG" au club depuis 29 ans.

ATS