Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Pékin - Ai Weiwei, a qualifié dimanche "d'inhumain" le régime chinois qui pourrait être, selon lui, menacé par Internet. Cet artiste chinois, parmi les plus critiques envers le régime, est assigné à résidence à Pékin.
"Cette société n'est pas efficace, elle est sous plusieurs aspects inhumaine politiquement", a déclaré l'artiste à l'AFP.
"Le gouvernement, le système entier sacrifie l'éducation, les ressources environnementales et la plus plupart des intérêts de la population uniquement pour permettre à quelques personnes de devenir extrêmement riches uniquement parce qu'elles sont associées au gouvernement", a-t-il ajouté.
"Cela ne peut pas durer longtemps. Cette société n'a aucune créativité, elle ne repose que sur du travail mal payé et sur un strict contrôle policier. Combien de temps cela peut-il durer ?", s'est-il interrogé dans un entretien téléphonique.
"Internet est le meilleur cadeau fait à la Chine, ce genre de technologie fera tomber ce genre de dictature", a encore déclaré l'artiste dont la dernière oeuvre est exposée en ce moment à la Tate Modern de Londres.
Il s'agit d'un immense tapis de plus 100 millions de graines de tournesol faites en porcelaine.
Cet artiste de 53 ans s'est déjà fait remarquer par une série de photographies où il fait un doigt d'honneur devant la Maison Blanche, la place Tiananmen et la tour Eiffel.
Atelier à peine achevé voué à la démolitionAi Weiwei avait annoncé vendredi avoir été assigné à résidence à Pékin jusqu'à dimanche minuit, pour être empêché d'organiser un dîner dimanche dans son atelier de Shanghai promis à la démolition.
Il avait fait construire à Shanghai - à la demande des autorités -- un atelier de 2000 m2, achevé en mars, qui n'a jamais officiellement ouvert ses portes.
Les édiles de Shanghai ont finalement estimé que l'atelier de l'artiste, qui ne mâche pas ses mots et qui s'est souvent retrouvé en délicatesse avec le pouvoir, était une construction illégale, qu'il fallait raser.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS