Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

L'ASLOCA appelle le Parlement à cesser d'affaiblir le droit du bail

Le conseiller national Carlo Sommaruga (PS/GE) a été réélu à la tête de l'ASLOCA samedi à Bienne.

KEYSTONE/THOMAS DELLEY

(sda-ats)

Réunis samedi à Bienne, les délégués de l'Association suisse des locataires (ASLOCA) ont lancé un appel au Parlement pour qu'il cesse de démanteler le droit du bail. L'ASLOCA saisira le référendum en cas d'affaiblissement de la protection des locataires.

Les délégués ont adopté deux résolutions. La première demande qu'il y ait davantage de logements en main de coopératives d'habitation ou de pouvoirs publics afin de maintenir des loyers accessibles sur la durée. Neuf cantons seulement et quelques villes connaissent des instruments permettant de favoriser les loyers modérés.

La seconde appelle les milieux concernés à préserver la paix du logement déjà fragile. Deux initiatives parlementaires de la droite visant à réduire les moyens de se protéger contre les loyers abusifs ont été approuvées début novembre en commission parlementaire. D'autres ont déjà passé la rampe des Chambres. L'ASLOCA s'y opposera fermement quitte à recourir au droit de référendum.

Le Conseil national doit se prononcer le 12 décembre sur l'initiative de l'ASLOCA pour "Davantage de logements abordables". Il examinera également le crédit-cadre pour la construction de logement bon marché.

D'un montant de 250 millions de francs sur dix ans, ce crédit doit alimenter le fonds de roulement en faveur de la construction ou la rénovation de logements d'utilité publique. Le projet vise 1500 logements par an, soit la moyenne annuelle enregistrée depuis 2004. La gauche demande que ce fonds soit porté à au moins 375 millions de francs.

Les délégués ont sinon renouvelé le comité. Ils ont notamment réélu à la présidence le conseiller national Carlo Sommaruga (PS/GE) et Marina Carobbio (PS/TI) et Balthasar Glättli (Verts/ZH) à la vice-présidence.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.