Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'action pour collecter des fonds s'est terminée sur la place Fédérale à Berne.

Media Impact

(sda-ats)

L'athlète paraplégique Silke Pan a rallié Aigle (VD) à Berne dimanche en handbike afin de récolter des fonds pour la réhabilitation et la recherche en robotique. Une trentaine de politiciens, sponsors et sympathisants l'ont accompagnée à vélo sur ces 111 kilomètres.

Aux côtés du conseiller aux Etats Olivier Français (PLR/VD), du conseiller d'Etat vaudois Philippe Leuba (PLR), des conseillers nationaux Jacques Bourgeois (PLR/VD), Roger Nordmann (PS/VD) et Frédéric Borloz (PLR/VD), Silke Pan a avalé les 111 kilomètres en un peu plus de sept heures, font savoir les organisateurs de l'événement dimanche dans un communiqué. Cette action a permis de rassembler 20'000 francs.

La collecte de fonds a trouvé son épilogue sur la Place fédérale à Berne. Là, l'athlète germano-suisse, équipée d'un exosquelette développé par l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), s'est dressée et a marché quelques mètres, racontent les organisateurs. Le public s'est montré "médusé et admiratif" lors ce moment "très émouvant".

Prototype pour remarcher

Silke Pan est une ancienne artiste de cirque qui est devenue paraplégique après une chute lors d'un exercice de voltige. Elle a battu le record du monde sur la distance du marathon en handbike.

L'athlète a été choisie par l'EPFL pour "piloter" un prototype d'exosquelette. Ce dernier lui a permis pour la première fois depuis dix ans de "voir marcher ses jambes", selon les mots de Silke Pan.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS