Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Au moins 45 villageois ont été abattus dimanche lors d'un raid mené à l'aube dans le village d'Egba dant l'Etat de Bénoué, au sud d'Abuja. Les auteurs de l'attaque sont soupçonnés d'être des éleveurs, a-t-on appris auprès d'un porte-parole de la police et d'un parlementaire.

"Plusieurs autres personnes ont été blessées dans cette attaque à la machette et à l'arme à feu", a encore expliqué le porte-parole de la police de l'Etat, Austin Ezeani. Un député local, Audu Sule, évoquait un bilan d'environ 50 morts. Il a également confirmé que des femmes et des enfants avaient été pris pour cibles.

Des centaines de personnes sont tuées chaque année au Nigeria lors d'attaques et de représailles opposant les éleveurs fulani (peuls) aux fermiers. Depuis plus d'une décennie, les affrontements sur des questions liées à la terre sont fréquents, notamment dans le centre du Nigeria, pays divisé entre un nord à majorité musulmane et un sud à majorité chrétienne.

Les violences auraient fait 10'000 morts en vingt ans dans le centre du Nigeria, selon les estimations d'organisations de défense des droits de l'Homme, notamment Human Rights Watch.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS