Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Genève - L'ONU a affirmé ce mercredi que l'attaque israélienne contre la flottille humanitaire en route vers Gaza le 31 mai a été "clairement illégale". Selon le rapport de la mission d'enquête, cette action a été disproportionnée et d'un "niveau inacceptable de brutalité".
"Une telle conduite ne peut être justifiée par des raisons de sécurité. Elle constitue de graves violations des droits de l'homme et du droit international humanitaire", affirme le rapport de 56 pages, basé sur des entretiens avec plus de cent témoins.
Les experts mandatés par le Conseil des droits de l'homme accusent les forces israéliennes d'avoir provoqué des homicides délibérés, des tortures et traitements inhumains ainsi que des souffrances ou blessures volontaires.
Israël a violé en outre le droit à la vie, l'interdiction de la torture et des mauvais traitements, le droit des détenus à être traités avec humanité ainsi que la liberté d'expression. L'attaque israélienne dans les eaux internationales le 31 mai avait fait neuf morts parmi les militants turcs qui voulaient apporter de l'aide humanitaire à Gaza.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS