Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La finale de la Coupe du monde opposera la Nouvelle-Zélande à l'Australie. Les Wallabies ont dominé l'Argentine 29-15 dimanche dans une superbe deuxième demi-finale.

Australie et Nouvelle-Zélande disputeront chacune leur quatrième finale mondiale, mais n'ont jamais été opposées au stade ultime de la compétition. Le vainqueur de ce choc sera le premier triple champion du monde de l'histoire.

Impressionnante en quart de finale face à l'Irlande le week-end précédent, l'Argentine n'a pas été récompensée de ses efforts dimanche après-midi. Les "Pumas" n'ont pourtant cessé de pratiquer le rugby offensif qui leur avait permis de briller jusqu'ici dans cette compétition. Mais ils se sont heurtés à une défense australienne quasi imperméable, se contentant de cinq pénalités transformées par leur buteur Nicolas Sanchez.

Les Argentins se sont peut-être montrés trop "joueurs" dans cette demi-finale, leur deuxième à ce niveau après celle perdue en 2007 face à l'Afrique du Sud. Les "Pumas" étaient d'ailleurs "punis" dès la 2e minute de jeu, alors qu'ils tentaient de poser leur jeu dans leurs propres 22 mètres. Rob Simmons interceptait une passe de Nicolas Sanchez pour aller inscrire un premier essai. Le deuxième tombait à la 10e minute...

Menée 9-19 à la mi-temps après avoir dû évoluer pendant 10' à 14 contre 15 et avoir perdu son capitaine Agustin Creevy, l'Argentine y a pourtant cru jusqu'au bout, revenant à 7 longueurs des "Wallabies" (15-22) à la 55e minute. Bien plus réaliste, l'Australie se mettait cependant définitivement à l'abri à la 72e grâce au centre Adam Ashley-Cooper, qui signait son troisième essai de la journée. Un essai que Bernard Foley transformait pour donner au score ses allures définitives.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS