Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'auteur de l'attaque à l'arme blanche qui a coûté la vie à un enseignant et un élève jeudi dans une école de Suède a agit pour des motifs racistes, a affirmé vendredi la police. Elle base cette conclusion sur son comportement et des éléments trouvés chez lui.

L'homme âgé d'une vingtaine d'années, qui n'avait pas de passé judiciaire, a succombé à l'hôpital à des blessures par balles infligées par les policiers. "Nous sommes convaincus que l'agresseur a été inspiré par des motifs racistes quand il a commis son acte", a déclaré le chef de la police suédoise Niclas Hallgren au micro de la radio publique.

"Nous sommes parvenus à cette conclusion grâce aux éléments découverts lors de la perquisition de son appartement et à son comportement durant les faits, aussi par la manière dont il a sélectionné ses victimes."

L'attaque, la première contre une école en Suède depuis 1961, a également fait deux blessés graves. Elle a eu lieu à Trollhattan, une ville industrielle de 50'000 habitants située au nord de Göteborg, dans l'ouest du pays qui accueille une importante population immigrée. Elle est confrontée à un chômage endémique depuis l'effondrement du constructeur automobile Saab qui y avait installé son siège.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS