Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'auteur de la fusillade de Charleston, en Caroline du Sud, a décidé vendredi de plaider non coupable, au moins à titre temporaire, pour les chefs d'accusation de crimes racistes retenus contre lui par la justice fédérale. Il avait tué neuf personnes le mois dernier.

Son principal avocat a affirmé qu'il ne pouvait pas conseiller à son client de plaider coupable, comme ce dernier souhaitait le faire. C'était avant que le ministère de la Justice n'annonce son intention de demander ou non la peine de mort dans cette affaire.

Lors de l'audience de vendredi, à laquelle ont assisté des proches de victimes et des survivants du massacre, les magistrats ont fait la lecture des 33 chefs d'accusation retenus par les juges fédéraux. Ces chefs s'ajoutent à ceux retenus par l'Etat de Caroline du Sud, pour lesquels il peut également encourir la peine de mort. Les procureurs n'ont pas encore pris de décision à ce sujet.

Le jeune Américain blanc de 21 ans est accusé d'avoir ouvert le feu dans la nuit du 17 au 18 juin dernier dans l'église Emanuel African Methodist Episcopal Church de Charleston, fréquentée par la communauté noire.

ATS