Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Barack Obama demeure le favori des sondages pour la présidentielle américaine. Mais le président sortant a vu son avance sur son probable adversaire Mitt Romney fondre de onze à quatre points au cours du dernier mois.

Le chef de l'Etat américain disposait d'une avance de 11 points sur ses éventuels rivaux républicains le mois dernier. Cet avantage s'est réduit à quatre points. Selon une enquête d'opinion réalisée par téléphone entre le 12 et le 15 avril, Obama obtient le soutien de 47% des électeurs contre 43% qui se prononcent en faveur de Mitt Romney.

Cette évolution est à mettre en regard d'un sondage réalisé entre le 8 et le 11 mars qui donnait au chef de l'Etat une avance de 11 points avec des résultats de 52% contre 41% à son adversaire.

Emploi et économie

Les premières préoccupations des sondés sont l'emploi et la situation de l'économie. Et sur ce deuxième point Romney apparaît comme plus crédible que Barack Obama.

"Obama a gouverné dans un contexte économique très difficile. Les gens semblent vouloir lui rappeler cela et c'est ce qui va alimenter la concurrence électorale", estime Chris Jackson, directeur de recherches chez Ipsos.

ATS