Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - L'avenir de la Patrouille des glaciers fait des vagues à Berne. Pas moins de 149 parlementaires de tous bords politiques s'inquiètent de voir le soutien de l'armée à cette manifestation disparaître. Ils ont signé un postulat de leur collègue Jacques Bourgeois (PLR/FR).
Le conseiller national demande au Conseil fédéral d'établir un rapport prévoyant des mesures pour pérenniser cette course avec une garantie à terme des moyens financiers de la Confédération. Dans sa réponse succinte publiée jeudi, le gouvernement se contente de s'affirmer "pleinement conscient de l'importance et du rayonnement positif" de la patrouille et de son intérêt à ce qu'elle soit organisée en 2012.
Mais il ne voit actuellement aucun motif valable de rédiger un rapport. Ce qui n'a pas manqué de faire bondir le Parti libéral-radical (PLR). Il est incompréhensible que le gouvernement se positionne contre la claire volonté du peuple et du Parlement, écrit-il dans un communiqué.
En refusant le rapport demandé, le Conseil fédéral remet en question l'avenir de la patrouille, affirme le parti. Et d'appeler la ministre de la défense Ueli Maurer à revoir sa position.
Dans son rapport sur l'armée, le gouvernement avait noté que certaines tâches d'appui exercées en faveur d'évènements à caractère purement civil ne devaient plus forcément être remplies par des formations militaires. Elles pourraient l'être par des entreprises, la protection civile ou le service civil.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS