Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Solar Impulse, l'avion solaire piloté par le Suisse Bertrand Piccard, a atterri sans encombre samedi à 01h19 (heure suisse) à l'aéroport Barajas de Madrid, après environ 18 heures de vol. Il avait décollé vendredi à l'aube de Rabat, au Maroc.

Son partenaire dans cette aventure, André Borschberg, a accueilli le héros du jour sur la piste d'atterrissage de l'aéroport. Le pilote a ensuite dû faire face à sa descente d'avion à un parterre de journalistes. Le pilote était rayonnant sur les images diffusées en direct sur le site internet de Solar Impulse. "C'est vraiment un vol dont je me rappellerai", a rapidement déclaré M. Piccard.

En avance

"Ce vol a été très rapide", a-t-il poursuivi. "J'étais même en avance d'environ deux heures sur mon temps d'arrivée à Madrid en raison du vent, je suis donc retourné en arrière car je ne voulais pour rien au monde manquer le coucher du soleil", a-t-il dit.

A son retour en Suisse, l'avion aura accompli son premier périple aller-retour intercontinental entre l'Europe et l'Afrique du Nord, une traversée considérée par l'équipe de Solar Impulse comme un "essai" avant un tour du monde prévu d'ores et déjà en 2014.

L'avion est parti le 24 mai dernier de Payerne (VD). Il a atterri le 5 juin à Rabat, après une escale à Madrid, puis a gagné le 22 juin Ouarzazate, dans le sud du Maroc, avant de revenir sur Rabat.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS