Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Lausanne - Après huit vols d'essais, Solar Impulse est prêt pour son prochain défi: se maintenir en l'air toute une nuit à la seule énergie solaire. L'avion devrait effectuer un vol d'une durée de 25 heures autour du 20 juin, puis un second vol nocturne de 36 heures.
L'avion décollera de Payerne (VD) vers 08h00 du matin, montera très progressivement jusqu'à 8500 mètres, altitude qu'il atteindra vers 18h00. Ensuite, durant cinq heures, Solar Impulse se laissera glisser jusqu'à 1500 mètres. Il volera à cette altitude toute la nuit, si possible jusqu'à 09h00 du matin, soit 25 heures au total.
"Cet objectif est extrêmement ambitieux. Il est possible que nous n'y arrivions pas du premier coup", a averti Bertrand Piccard, initiateur du projet. Un vol nocturne à la seule force du soleil est une première dans l'histoire de l'aéronautique.
La phase la plus délicate se situera en fin de nuit, a expliqué Claude Nicollier, responsable des essais. "Nous devrons alors décider, en fonction de l'état de charge des batteries, si nous allons jusqu'au bout ou si nous optons pour un atterrissage contrôlé", a expliqué l'astronaute suisse.
Aux manettes, deux paramètres sont à surveiller: la vitesse doit être maintenue à 25 noeuds (43 km/h) et l'inclinaison ne doit pas dépasser 2% sous peine d'entamer un virage. Ce premier vol de nuit pourra être suivi en direct sur internet.
Après ce premier vol nocturne, l'équipe tentera un "cycle complet": décollage le matin et atterrissage 36 heures plus tard, avec au moins autant d'énergie en batteries qu'au départ.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS