Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'avion Solar Impulse est arrivé vendredi soir à Rabat, au Maroc, en provenance de Ouarzazate, sur le chemin du retour vers son point de départ, la Suisse, selon son site Internet. Le pilote André Borschberg était aux commandes de l'appareil solaire expérimental.

"Magnifique, très beau vol", a lancé M. Borschberg à sa descente d'avion, à l'issue d'un vol de 14 heures et 49 minutes sans une goutte de carburant.

L'avion avait décollé à 08h33 (heure suisse) de Ouarzazate, dans le sud du pays, et a atterri dans la capitale marocaine à 23h22 (heure suisse) sous les applaudissements de l'équipe du prototype et de responsables marocains, a indiqué l'AFP.

Payerne-Ouarzazate et retour

Solar Impulse, premier avion du genre à effectuer un vol intercontinental, était parti le 24 mai de Payerne (VD). Il avait atterri le 5 juin à Rabat, après une escale à Madrid et avait gagné le 22 juin Ouarzazate, site choisi pour abriter la plus grande centrale solaire du monde, dotée d'une capacité de 500 MW à l'horizon 2015.

L'avion propulsé à l'énergie solaire a emprunté un itinéraire différent qu'à l'aller. Après avoir survolé vendredi matin les montagnes de l'Atlas à 3600 mètres d'altitude, le prototype s'est dirigé vers Marrakesh et a ensuite obliqué vers Rabat.

Piccard aux commandes

Bertrand Piccard reprendra les manettes de Solar Impulse pour gagner Madrid. L'appareil ne devrait rester à Rabat que le temps d'effectuer les contrôles techniques nécessaires. Comme à l'aller, il devrait regagner la Suisse en faisant étape à Madrid. Il est parti fin mai de Payerne pour son premier vol intercontinental. Un tour du monde est prévu en 2014.

Très fragile, cet oiseau des airs en fibre de carbone - qui a le poids d'une petite berline et l'envergure d'un Airbus - est mû par quatre moteurs électriques, d'une puissance de 10 chevaux chacun, alimentés par 12'000 cellules photoélectriques couvrant son immense aile.

ATS