Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le PC-24 est le fleuron de l'avionneur nidwaldien (archives).

KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER

(sda-ats)

Pilatus a réalisé un exercice 2017 en forte croissance. L'avionneur nidwaldien a dégagé un bénéfice d'exploitation en hausse de plus de moitié (+52%) sur un an à 135 millions de francs.

Le chiffre d'affaires a bondi pour sa part d'un cinquième (+20%) pour s'inscrire à 986 millions de francs, a indiqué la société établie à Stans. Pilatus a toutefois livré en 2017 deux avions de moins qu'un an plus tôt, soit 115 au total.

Les entrées de commandes, arrêtées à fin la fin de l'année passée, ont progressé de 31% à 1,42 milliard de francs. Quant au carnet, il affichait une valeur en hausse de 24%, à 2,17 milliards, soit deux fois le chiffre d'affaires annuel, précise le communiqué.

Confiance de mise

L'accent est mis sur la production en série du biréacteur d'affaires et multirôles PC-24 et l'optimisation des processus. L'entreprise de Suisse centrale se montre confiante pour la suite de l'exercice, grâce au niveau élevé des entrées de commandes et au lancement du PC-24.

Après la certification du modèle en décembre par l'Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA), et son équivalente américaine, l'Administration fédérale de l'aviation (FAA), le premier avion a déjà été livré au client. L'objectif principal est désormais d'introduire plus largement le PC-24 sur le marché.

Les investissements ont augmenté de 6 millions de francs l'an dernier à 107 millions. La société a créé 152 emplois. A fin 2017, Pilatus occupait 2113 collaborateurs (94% d'entre eux travaillent en Suisse), dont 123 apprentis.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS