Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les dépenses de l'assurance vieillesse et survivants se sont élevées à 38,1 milliards de francs en 2011. Les rentes, avec 37,1 milliards, représentent la plus grande partie des prestations. Selon l'Office fédéral de la statistique, 2'031'300 personnes en ont touché en décembre 2011.

Côté financement, les revenus soumis à cotisation ont rapporté 28,3 milliards de francs. La Confédération, deuxième source de financement en importance, a versé 7,4 milliards. En 2011, le point de TVA en faveur de l'AVS a rapporté 2,2 milliards.

L'AVS a clôturé ses comptes 2011 avec un excédent de 1 milliard de francs. Le Fonds de compensation de l'assurance a bouclé l'année à 40,2 milliards de francs, soit 105,5% des dépenses annuelles.

Deux millions de rentiers

Outre les rentes, les allocations pour impotents (508 millions de francs), sont l'autre dépense significative. En décembre 2011, 2'031'300 personnes ont touché, en Suisse ou à l'étranger, des rentes de vieillesse et 124'700 des rentes de veuve ou de veuf.

En comptant tous les membres des familles concernées, 2'256'800 personnes ont bénéficié de rentes. En Suisse, pour les personnes étant seules à percevoir une rente de vieillesse, le montant moyen s'est élevé à 2011 francs par mois pour les femmes et 2015 francs pour les hommes.

Par rapport à l'exercice précédent, le nombre des bénéficiaires de rentes AVS a augmenté de 2,5% (+50'100). Plus de la moitié de cette hausse (+25'300) procède de rentes AVS versées à l'étranger.

Assurance invalidité

Du côté de l'assurance invalidité (AI), 450'000 personnes en Suisse bénéficiaient d'une rente en 2011. Les dépenses et les recettes ont été quasi identiques, à 9,4 milliards de francs. Le déficit ne s'est élevé qu'à 2,6 millions de francs.

Les dépenses pour les rentes se sont élevées, comme l'année précédente, à 5,9 milliards de francs. Les mesures de réadaptation ont coûté 1,5 milliard.

En 2011, 15'400 personnes sont venues s'ajouter à la liste des rentiers AI. La principale cause de l'invalidité est la maladie. Les infirmités congénitales (29'000) et les accidents (21'000) jouent un rôle plutôt secondaire.

ATS