Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le navire de croisière Azamara Quest est arrivé dimanche au port de Sandakan en Malaisie, a annoncé un responsable des garde-côtes. Le bateau avait dérivé pendant 24 heures avec un millier de personnes à son bord à la suite d'un incendie.

Le luxueux navire de croisière, transportant 590 touristes européens, américains, australiens et un équipage de 411 personnes, est arrivé dans la soirée dans le port de Sandakan à Sabah, dans la partie malaisienne de l'île de Bornéo, a déclaré l'amiral Karunanithi, chef des garde-côtes malaisiens à Sabah.

Dès son entrée dans les eaux malaisiennes, le navire, qui avait pu rétablir partiellement sa propulsion après avoir dérivé pendant 24 heures à la suite d'un incendie survenu vendredi soir, a été escorté par les garde-côtes malaisiens après l'avoir été par des bateaux de la marine philippine.

"Le navire de croisière a accosté au port de Sandakan. Les autorités malaisiennes assureront la sécurité des passagers et leur fourniront l'assistance nécessaire", a indiqué le responsable.

Incendie vendredi, à la dérive samedi

L'amiral Karunanithi a indiqué que les passagers seraient acheminés à terre après que l'organisateur de la croisière eut annoncé samedi qu'un terme était mis à ce voyage, qui devait inclure la visite de plusieurs îles paradisiaques dont Bali. L'un des membres de l'équipage, qui a été grièvement blessé, doit être transporté à l'hôpital, a ajouté l'amiral.

Un incendie s'était déclaré vendredi à bord du paquebot, exploité par la société de croisières Azamara Club Cruises, qui a son siège aux Etats-Unis. L'incendie a pu être maîtrisé, mais le bateau avait continué à dériver samedi dans la mer de Sulu, au large de la partie indonésienne de Bornéo, avant de reprendre enfin sa navigation.

Il était parti de Hong Kong lundi pour une croisière de 17 jours et avait quitté mercredi Manille, sa première escale. La croisière devait s'achever à Singapour.

ATS