Navigation

L'Ebola se propage en Afrique de l'Ouest

Ce contenu a été publié le 18 juin 2014 - 16:12
(Keystone-ATS)

La fièvre Ebola se propage dans trois pays de l'Afrique de l'Ouest, a dit mercredi à Genève l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Plusieurs dizaines de nouveaux cas ont été recensés en Guinée, en Sierra Leone et au Liberia, avec 337 tués au total.

Le bilan continue de s'alourdir en Guinée, où sept nouveaux cas et cinq décès ont été signalés entre samedi et lundi. Le nombre de cas s'élève désormais à 398 (254 confirmés, 88 probables et 56 suspects) avec 264 tués.

Depuis le début de l'épidémie cette année, 4100 contacts des malades ont été identifiés en Guinée, et 1258 continuent d'être suivis, a précisé l'agence de l'ONU.

En Sierra Leone, l'OMS fait état de 31 nouveaux cas d'Ebola avec quatre décès entre dimanche et mardi. Ils portent à 97 le nombre total des cas dans ce pays (92 confirmés, trois probables et deux suspects) avec 49 tués.

Au Liberia, en une semaine, neuf nouveaux cas et cinq décès ont été rapportés. Le nombre de cas dans ce pays est désormais de 33 (18 confirmés, huit probables et sept suspects) avec 24 tués.

La plus grave épidémie

L'OMS déploie davantage d'experts et renforce la collaboration entre les trois pays. Elle ne recommande aucune restriction aux voyages et au commerce avec les trois pays.

L'épidémie actuelle est la plus grave jamais recensée en Afrique de l'Ouest. La maladie à virus Ebola est très contagieuse et peut se propager rapidement par le contact avec des personnes ou des animaux infectés. Il n’existe aucun remède ou vaccin.

Les symptômes consistent en une forte fièvre, une faiblesse extrême, des maux de tête, de la diarrhée et des vomissements. Une hémorragie interne et externe peut également avoir lieu.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.