Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des sauveteurs travaillent dans les décombres du pont de l'autoroute, qui s'est effondré mardi matin à Gênes.

KEYSTONE/AP ANSA/LUCA ZENNARO

(sda-ats)

L'effondrement partiel d'un pont autoroutier mardi à Gênes a fait au moins 35 morts. Seize personnes sont blessées, dont dix dans un état grave.Trois cents pompiers recherchent des survivants.

Les pompiers étaient toujours à la recherche de survivants mardi soir après l'effondrement en fin de matinée d'une partie d'un pont autoroutier à Gênes, dans le nord-ouest de l'Italie.

Au moins 35 personnes sont mortes, rapporte le chef des pompiers cité par l'agence de presse Ansa. La Protection civile italienne fait état pour sa part d'un bilan officiel de 22 morts et 16 blessés, dont dix dans un état critique.

Le président du Conseil italien, Giuseppe Conte, qui s'est rendu à Gênes mardi soir, a prévenu que le bilan pourrait s'alourdir et que les infrastructures du pays seraient surveillées de près.

Une section d'environ 80 mètres de long du pont Morandi, sur l'autoroute A10 qui mène à la frontière avec la France, s'est effondrée vers 11h30 alors qu'un violent orage s'abattait sur la région de Gênes.

Basculer dans le vide

Plus d'une trentaine de véhicules ont basculé dans le vide et des blocs du viaduc se sont abattus sur une voie ferrée, des bâtiments et une rivière se situant à cinquante mètres en contrebas.

Plus de 400 personnes ont été évacuées des bâtiments situés aux alentours ou en dessous du pont autoroutier, ont annoncé les autorités de Gênes.

Giovanni Toti, gouverneur de la province de Ligurie, dont Gênes est le chef-lieu, a pour sa part estimé que les travaux d'entretien du viaduc construit à la fin des années 1960 avaient été "insuffisants".

Le gouvernement antisystème au pouvoir depuis le mois de juin à Rome s'est immédiatement dit conforté dans l'idée que l'Italie devait dépenser davantage pour ses infrastructures, quitte à ne pas respecter les règles budgétaires fixées par l'Union européenne.

"Nous devrions nous demander si le respect de ces limites (de déficit budgétaire) est plus important que la sécurité des Italiens. De toute évidence ce n'est pas le cas", a déclaré le ministre de l'Intérieur, Matteo Salvini, à des journalistes pendant un déplacement en Sicile.

Le secrétaire d'Etat aux Transports, Edoardo Rixi, issu comme Salvini de la Ligue (extrême droite), a renchéri sur le même thème: "Les habitants de Gênes empruntent ce pont deux fois par jour. Nous ne pouvons pas vivre avec des infrastructures construites dans les années 1950 ou 1960", a-t-il déclaré à la chaîne SkyNews24.

Les pompiers à l'oeuvre toute la nuit

Quelque 300 pompiers ont été envoyés sur place, avec des chiens renifleurs, pour localiser des survivants. Pour l'instant, quatre rescapés ont été extraits des décombres, rapporte Ansa.

Les pompiers poursuivront leurs opérations durant la nuit, a dit une responsable de la police de Gênes. "Nous cherchons toujours à extraire les survivants des décombres (...) Nous espérons trouver en trouver d'autres", a déclaré Alessandra Bucci.

Son ministre des Transports, Danilo Toninelli, a promis à la télévision que toute la lumière serait faite sur les causes du drame. "Ce genre de tragédie ne peut pas se produire dans un pays civilisé", a-t-il tonné.

Matteo Salvini a lui aussi estimé que les responsables allaient rendre des comptes, ajoutant qu'une tragédie comme celle de Gênes était "inadmissible en 2018".

Le titre d'Atlantia, maison mère d'Autostrade, a perdu jusqu'à 10% à la Bourse de Milan après l'accident, avant d'effacer la moitié de ses pertes à la clôture, qui a fait plusieurs dizaines de morts.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS