Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'Etat islamique (EI) a proféré jeudi de nouvelles menaces de mort envers un pilote jordanien retenu en otage via un message audio lu par un autre captif, un Japonais, a indiqué le centre américain de surveillance des sites islamistes (SITE). Les djihadistes réclament la libération d'une Irakienne.

L'EI veut échanger la djihadiste contre le Japonais. Le groupe islamiste a fixé le délai au jeudi 29 janvier, "au coucher du soleil, heure de Mossoul", en Irak, explique l'otage nippon dans un message non authentifié diffusé via des comptes Twitter liés à l'organisation.

Cet enregistrement a été posté quelques heures après l'expiration d'un précédent ultimatum de l'EI exigeant la libération de l'Irakienne.

Preuves de vie réclamées par Amman

Mercredi, la Jordanie s'est dit prête à libérer l'Irakienne, condamnée à mort dans ce pays pour sa participation à une vague d'attentats en 2005, mais Amman souhaite en retour avoir des assurances que son pilote sera libéré en vie.

L'EI s'en tient dans le plus récent message à proposer l'échange du Japonais contre l'Irakienne, mais pas du pilote. Or ce dernier est la priorité d'Amman, devant le Japonais.

Selon les experts, le chantage de l'EI vise notamment à brouiller les relations entre Tokyo et Amman en forçant le gouvernement japonais à faire pression sur son homologue jordanien pour qu'il consente à jouer sa meilleure carte (la prisonnière irakienne) afin de sauver l'otage nippon.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS