Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les offres d’emploi publiées en Suisse ont augmenté de 4,3%, essentiellement dans l'industrie, entre mi-mars et mi-avril 2016, selon l'indice du spécialiste du recrutement Michael Page. Mais en Suisse romande, les postes à pourvoir ont diminué de 2,3% sur la période.

En Suisse alémanique, le nombre de postes vacants s'est étoffé en avril de 5,3%, indique mercredi la société de conseil Michael Page. Pour comparer, entre mars et avril de l'année précédente, les offres avaient décliné de 0,5% au niveau national.

Les derniers chiffres viennent donc confirmer la tendance à la hausse de l'embauche en Suisse, ininterrompue depuis janvier 2016. Le taux de croissance mensuel moyen (janvier - avril) est de +3,9%, contre +0,7% pour la même période en 2015.

La Suisse orientale (AI, AR, GL, GR, SG, SH, TG) s'avère particulièrement dynamique (+11,2%). Suivent les cantons du Nord-Ouest (+8,2%) et de Suisse centrale (+6,4%). Les moteurs sont ici les secteurs tels que la logistique, la vente en gros, les produits chimiques spécialisés, les produits pharmaceutiques, le MedTech et l’ingénierie industrielle.

Recul dans l'Arc lémanique

Le Plateau suisse (BE, FR, JU, NE, SO) n'est pas en reste (+3,9%). A cette progression généralisée fait toutefois exception la région du Léman (GE, VD, VS), où le nombre d'emplois vacants publiés a reculé de 2,1% entre mi-mars et mi-avril.

Les secteurs qui recrutent le plus actuellement sont l'alimentaire (+14,1%), le conseil juridique et d'entreprise (+6,1%) puis l'architecture et l'urbanisme (+5%). Quant au profil le plus recherché, il s'agit des spécialistes financiers en crédit et en fiducie, suivis des professionnels de la construction.

L'indice créé par Michael Page répertorie le nombre d’offres d’emploi publiées sur les sites Internet des entreprises établies en Suisse. Il se base sur un échantillon minimal de plus de 30’000 annonces par mois.

ATS