Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le piano sur lequel le légendaire groupe de pop suédois ABBA a joué ses plus grands tubes, comme "Dancing Queen", "Waterloo" et "Mamma Mia", sera vendu aux enchères à Londres le 29 septembre. Il pourrait rapporter entre 820'000 et 1,1 million d'euros, selon Sotheby's.

Le piano a été conçu à l'origine par le luthier suédois Georg Bolin pour le pianiste Bill Evans (1929-1980), un géant du jazz, qui l'avait décrit en 1964 comme "l'un des instruments les plus incroyables" sur lesquels il eut jamais joué.

Bolin avait imaginé un instrument donnant au pianiste la sensation de jouer "directement sur les cordes, comme un guitariste".

"Fantastique source d'inspiration"

Baptisée "Bolin Grand", puis "ABBA Grand Piano", cette pièce unique provient d'une collection du studio Atlantis Grammofon, anciennement Metronome Studios, où ABBA a enregistré de nombreux tubes. Le Bolin Grand était "une fantastique source d'inspiration", a expliqué le pianiste du groupe, Benny Andersson.

"L'ouverture en glissando au piano de Dancing Queen constitue l'un des sons les plus caractéristiques des années 1970, et nous nous réjouissons de pouvoir offrir à la vente l'instrument utilisé par le légendaire groupe ABBA", a souligné de son côté un expert de la maison d'enchères, Philip W. Errington.

Longue liste de pianos célèbres

L'instrument rejoint la liste des pianos célèbres vendus aux enchères. En 2000, un Steinway sur lequel John Lennon a composé "Imagine" avait été acheté 2,1 millions de dollars par le chanteur George Michael. Et l'an passé, le piano du célèbre film "Casablanca" avait été adjugé pour 3,41 millions de dollars.

Depuis sa création en 1970, ABBA a vendu plus de 375 millions d'albums dans le monde entier. Les quatre membres du groupe, Anni-Frid Lyngstad, 69 ans, Agnetha Fältskog, 65 ans, Björn Ulvaeus, 70 ans, et Benny Andersson, 68 ans, n'ont plus joué ensemble depuis 1986. Un cinquième membre, le bassiste Rutger Gunnarsson, est décédé en mai dernier à 69 ans.

ATS