Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

L'emploi a grimpé de 1,6% au premier trimestre en Suisse

Le secteur industriel a notamment enregistré une forte hausse de l'emploi (archives).

KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI

(sda-ats)

L'économie suisse a vu le nombre des places de travail augmenter au premier trimestre. L'emploi dans le pays a progressé de 1,6% sur un an et de 0,6% comparé au trimestre précédent. La hausse n'avait plus été aussi forte depuis dix ans dans le secteur industriel.

La Suisse comptait 4,961 millions d'emplois au premier trimestre 2018, selon le baromètre trimestriel publié lundi par l'Office fédéral de la statistique (OFS). En équivalent plein temps, le volume de l'emploi se chiffre au total à 3,876 millions, soit une hausse de 1,7% en comparaison annuelle. Par rapport au quatrième trimestre 2017, les valeurs désaisonnalisées indiquent une progression de 0,6%.

L'économie helvétique dans son ensemble offrait 11'000 places vacantes de plus (+17,9%) au cours des trois premiers mois de l'année. Le taux de places vacantes s'est élevé à 1,4%.

Par secteur d'activité, l'emploi a augmenté de 1,3% (+14'000 places) dans le secondaire, une hausse qui n'avait pas été aussi marquée depuis 2008. Tant la construction (+0,6%) que l'industrie (+1,6%) ont progressé.

L'évolution est tout aussi positive pour le tertiaire (services), quoique différenciée selon les sections. Globalement, l'augmentation y atteint 1,7% par rapport aux trois derniers mois de 2017 (+64'000 places). Alors que la plus forte hausse a été observée dans l'hébergement et la restauration (+5,4%), l'emploi a diminué entre autres dans le commerce (-0,2%).

Davantage d'entreprises prévoient une hausse d'effectif

Au niveau géographique, toutes les régions ont connu une évolution positive lors des trois premiers mois de 2018. Les hausses se sont échelonnées entre 0,8% en Suisse orientale et 2,4% dans la partie nord-ouest du pays. La région lémanique est pile dans la moyenne (+1,6%), alors que l'espace Mittelland (Berne, Fribourg, Jura, Neuchâtel, Soleure) se retrouve juste en-dessous (+1,3%).

Seul le Tessin a connu un recul de l'emploi, mais dans le secteur secondaire uniquement (-0,5%), gagnant globalement de 1%. Au niveau du secteur tertiaire, l'emploi a progressé dans toutes les grandes régions.

Au premier trimestre, les entreprises prévoyant un maintien de leurs effectifs au cours des trois mois suivants représentaient 71,5% de l'emploi total, contre 72,9% un an plus tôt. Celles s'attendant à une augmentation représentaient 11,6% (9,4% un an auparavant) et celles envisageant une baisse 3,7% (5,1%).

Prévisions optimistes

Concernant les prévisions d'évolution de l'emploi, l'indicateur calculé sur la base de ces indications a progressé de 2% sur un an à 1,05 point. Il présente une valeur d'au moins 1,00 dans toutes les grandes régions et toutes les branches économiques. "On peut donc s'attendre à une hausse de l'emploi total au prochain semestre", note l'OFS.

Toutes les prévisions d'emploi sont positives dans le secteur secondaire. L'indicateur a atteint sa valeur la plus élevée dans la fabrication de machines et équipements (1,13 points, +4,5%).

Vendredi dernier, Credit Suisse et l'association Procure.ch relevaient également, au-travers de leur indice des directeurs d'achats (PMI), l'évolution réjouissante dans l'industrie en matière d'emploi. Le sous-indicateur mesurant cette composante a en effet atteint un niveau inégalé depuis 1995, reflétant l'optimisme des entreprises concernant leur situation future et l'évolution conjoncturelle de la Suisse.

Les prévisions sont aussi favorables pour l'entier du secteur tertiaire. Les difficultés de recrutement de personnel qualifié ont "sans surprise" augmenté en rythme annuel (30,3%, +1,4 point) par rapport au trimestre correspondant de l'année précédente, conclut l'OFS.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.