Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'introduction partielle en Bourse du capital-actions de l'entité helvétique de Credit Suisse aura des effets positifs, selon le patron de la division Thomas Gottstein (archives).

KEYSTONE/ENNIO LEANZA

(sda-ats)

L'entrée en Bourse partielle des activités suisses de Credit Suisse aura des effets positifs sur le cours de l'action, estime le patron de l'unité helvétique de la grande banque Thomas Gottstein. L'opération est prévue d'ici fin 2017.

Les activités en Suisse sont robustes et profitables, déclare M. Gottstein dans le SonntagsBlick. Mais elles ne valorisent pas suffisamment le groupe. "Nous partons du principe que cela changera avec l'entrée en Bourse", estime-t-il.

La vente d'une partie des actions permettra à la maison-mère de générer des capitaux supplémentaires, ouvrant notamment la porte à de nouvelles acquisitions. Dans un premier temps, il ne s'agirait en revanche pas du rachat de banques suisses.

Le patron de l'unité suisse de Credit Suisse rejette en outre les spéculations sur une division du numéro deux bancaire helvétique et une vente des différentes parties. L'objectif n'est pas de séparer l'unité suisse de la maison-mère. "Les activités en Suisse resteront un secteur-clé du groupe et nous continuerons à nous présenter en tant que groupe", explique-t-il.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS