Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le groupe Klingelnberg a décidé de se faire coter en Suisse, ici la Bourse à Zurich (archives).

KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER

(sda-ats)

L'entreprise d'origine allemande Klingelnberg veut entrer à la Bourse suisse. Spécialisée dans les engrenages pour la fabrication de machines, avec siège à Zurich, elle affiche un chiffre d'affaires annuel de 257 millions d'euros (292 millions de francs).

Ce montant, arrêté à fin mars pour les douze mois précédents, ressort en hausse de 11% en comparaison annuelle, a indiqué mercredi le groupe qui dispose de sites de production en Allemagne, en Hongrie et en Suisse. L'idée d'entrer en Bourse consiste à se rendre indépendant de l'évolution des emprunts sur les marchés financiers, précise le communiqué.

La part détenue par la famille fondatrice et propriétaire devrait se monter à environ 50% après l'opération. L'IPO (pour initial public offering) porte à la fois sur des actions existantes et l'émission de nouvelles actions. Klingelnberg attend de ces dernières un encaissement brut de quelque 20 millions d'euros.

Croissance à financer

L'argent levé doit servir à financer la croissance de la société fondée en 1863 en Allemagne et dirigée par la septième génération de la famille. En 2017/2018, Klingelnberg a dégagé un bénéfice opérationnel (niveau EBIT) de 23 millions d'euros, une somme tenant compte des charges en vue de la cotation à la Bourse suisse.

Klingelnberg a acquis une dimension helvétique en 1991, en concluant un accord de coentreprise avec les activités dans les engrenages du groupe Oerlikon. Deux plus tard, la société allemande prenait le contrôle intégral de l'entité Oerlikon Geartec et installait son siège principal à Zurich.

L'entrée en Bourse de Klingelnberg est la sixième opération de ce type cette année en Suisse. Précédemment, il y a eu notamment celle de la société biopharmaceutique bâloise Polyphor, qui a constitué la plus importante IPO d'une biotech depuis dix ans. Les quatre autres ont concerné Asmallworld, Medartis, Sensirion et Ceva Logistics.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS