Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

SAFED va finalement supprimer 23 emplois au lieu des 27 annoncés il y a trois semaines. L'entreprise delémontaine, qui emploie actuellement 62 personnes, a pris cette décision au terme de la période de consultation. Les licenciements seront finalisés d'ici la fin du mois.

Les suppressions d'emplois affectent principalement les emplois dans l'engineering et la fabrication d'équipements de taille moyenne à grande, a indiqué SAFED mardi. Le plan social est en cours de discussion. Il devrait être finalisé prochainement avec les partenaires sociaux, selon la société delémontaine spécialisée dans la fabrication d'équipements de traitement thermique.

SAFED a annoncé cette lourde restructuration à la mi-juin. Tournée vers l'exportation, la plupart de ses clients se trouvant en zone euro, l'entreprise souffre de l'appréciation du franc. La firme prévoit de conserver à Delémont un noyau de compétences hautement spécialisées notamment sur la production de fours de petite taille destinés à la microtechnique et à l'horlogerie.

SAFED compte en outre confier au groupe autrichien Aichelin, auquel elle appartient depuis 2007, l'externalisation de sa gamme de fours.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS