Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Alain Christen et Anick Christen accueillent chez eux à Lully (FR) Morad Essa, réfugié d'Erythrée (archives).

KEYSTONE/CHRISTIAN BRUN

(sda-ats)

En prévision de la forte augmentation de réfugiés qui arriveront en Suisse, l'entraide protestante Suisse (EPER) a lancé lundi une campagne de solidarité. Chacun est invité à porter un bracelet jusqu'à la journée mondiale des réfugiés le 20 juin.

Avec la campagne "Annoncer la couleur pour une Suisse humaine", l'EPER a pour ambition de rassembler les voix de tous ceux qui sont solidaires avec les réfugiés, a indiqué lundi l'oeuvre d'entraide dans un communiqué. Il y a actuellement 60 millions de réfugiés et déplacés dans le monde et ce nombre devrait encore croître dans les prochaines semaines.

L'accueil de ces personnes entraîne pour la Suisse des défis sociaux et politiques. L'EPER est convaincue qu'elle est capable de les relever, "à condition de se laisser guider par l'humanité et non par la peur", écrit-elle.

Pour lancer la campagne, un bracelet géant a été placé lundi autour de l'une des tours du Grossmünster de Zurich, tandis que d'autres actions similaires se sont déroulées dans d'autres villes suisses. Le bracelet peut être commandé à l'EPER.

Dès le 16 mai, un spot TV sera diffusé dans tout le pays pour sensibiliser l'opinion publique. Plusieurs organisations et institutions s'associent à cette action.

www.annoncer-la-couleur.ch

ATS