Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

L'EPFL va tester la navette électrique et robotisée Navia

La navette Navia qui peut transporter jusqu'à huit personnes va être testée en conditions réelles sur le parc de l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL). Construit par la société française Induct, le véhicule électrique est robotisé et donc sans chauffeur.

Mise au point en 2009, Navia peut atteindre la vitesse maximale de 20 km/h, indique jeudi Induct. Elle veut être un complément aux transports traditionnels, pour des environnements comme des centres-villes piétonniers, des sites industriels ou des aéroports.

Autopilotée, la navette est équipée de télémètres lasers, du GPS ainsi que de capteurs qui mesurent l'accélération et la vitesse de rotation de l'engin. Toutes les informations sont analysées en temps réel afin de garantir le bon déroulement du transport dont l'itinéraire a été choisi.

Pour l'EPFL, l'intérêt se porte avant tout sur les avancées en matière de recharge par induction et d'intelligence artificielle. Les projets de collaboration entre Induct et l'EPFL seront identifiés et lancés dès 2013, a relevé Philippe Vollichard, responsable et coordinateur du développement durable à l'EPFL en se réjouissant de cet exemple de "mobilité innovante".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.