Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

L'EPFZ veut licencier la professeure soupçonnée de mobbing

Un rapport administratif conclut à un "comportement grave et déloyal sur une longue période" de la part de la professeure d'astronomie de l'EPFZ (archives).

KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER

(sda-ats)

L'EPF de Zurich a lancé le processus de licenciement de la professeure d'astronomie accusée d'avoir tyrannisé ses doctorants. La démarche fait suite aux résultats d'une enquête administrative qui conclut à un "comportement grave et déloyal sur une longue période".

La NZZ am Sonntag, qui avait rendu l'affaire publique, avait parlé de mobbing. En mars 2017, les doctorants concernés avaient été attribués à d'autres responsables de thèses. L'Institut d'astronomie, que dirigeait la professeure, avait été dissout.

L'enquête administrative avait été lancée il y a une année. Son auteur recommande la fin des relations de travail avec la professeure.

"Le rapport prouve, qu'il s'agit d'un comportement inacceptable que nous ne pouvons tolérer", déclare le président de l'EPFZ Lino Guzzella, cité dans un communiqué. L'ordonnance sur les professeurs prévoit qu'une commission statue sur la proportionnalité d'un licenciement. Sa recommandation sera ensuite transmise avec la demande du président au Conseil des EPF pour décision.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.