Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Julian Assange sera interrogé à l'ambassade de l'Equateur à Londres (archives).

KEYSTONE/AP/KIRSTY WIGGLESWORTH

(sda-ats)

L'Equateur va autoriser la justice suédoise à interroger Julian Assange dans son ambassade à Londres, a annoncé jeudi le ministère des Affaires étrangères équatorien. Le fondateur de Wikileaks y vit reclus depuis juin 2012.

"Dans les prochaines semaines, une date sera fixée pour la tenue de la procédure judiciaire à l'ambassade d'Equateur au Royaume-Uni", a écrit le ministère équatorien des Affaires étrangères dans un communiqué.

Les autorités suédoises veulent questionner Julian Assange, 45 ans, dans le cadre d'une enquête sur des accusations de viol portées contre lui pour des faits remontant à 2010. M. Assange nie ces accusations et s'est réfugié dans l'ambassade d'Equateur à Londres pour éviter une possible extradition vers la Suède.

Fin mai, la justice suédoise a confirmé le mandat d'arrêt visant M. Assange, estimant que son séjour dans la mission équatorienne n'avait rien à voir avec un emprisonnement.

L'année dernière, la Cour suprême de Suède avait rejeté un recours de M. Assange visant à faire annuler le mandat d'arrêt émis à son encontre.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS