Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'Espagne a entamé l'Euro 2016 en battant la République tchèque 1-0 à Toulouse (groupe D). Mais la Roja a dû attendre la 87e pour concrétiser grâce à une tête de Piqué sur un centre d'Iniesta.

Cette victoire a été longue à se dessiner, malgré la nette domination des doubles tenants du trophée. Les Espagnols, avec un Iniesta remarquable à la baguette, ont en effet contrôlé la partie d'un bout à l'autre, mais ils ont peiné à faire plier la défense tchèque et son gardien Cech.

Il a donc fallu une tête du défenseur Piqué, monté renforcer l'offensive des siens, pour briser le verrou tchèque. Avant cette réussite autant tardive que méritée, les hommes de Vicente del Bosque avaient bénéficié de plusieurs occasions, notamment par Morata (16e/29e), Alba (40e/70e) et Silva (41e/73e). Le défenseur Hubnik a aussi failli battre Cech à la 46e, son intervention étant repoussée par le poteau.

Très hermétiques, bien organisés, les Tchèques n'ont que rarement mis le nez à la fenêtre. Mais ils ont néanmoins réussi à inquiéter De Gea à trois reprises, par Necik (45e), Hubnik (57e) et Darida (92e). Le gardien de Manchester United a ainsi justifié le choix de son sélectionneur de le titulariser à la place du monument Casillas.

ATS