Toute l'actu en bref

L'Espagne et l'Italie ont couché sur leurs positions avant le grand choc du 2 septembre. Victorieuses respectivement 2-1 en Macédoine et 4-0 devant le Liechtenstein, elles sont sur la même ligne.

L'Espagne possède toutefois un avantage de taille. Au bénéfice d'un meilleur goal average, la "Roja" pourra jouer le nul le 2 septembre à Madrid. A Skopje, elle a cru peut-être trop vite avoir plié l'affaire grâce aux réussites de David Silva (15e) et de Diego Costa (27e). La réduction du score de Ristowski à la 66e a eu le mérite de redonner un peu de vie à ce match. Sans toutefois que l'Espagne ne soit vraiment inquiétée.

A Udine, la "Squadra Azzurra" a dû attendre la 35e minute pour trouver l'ouverture devant le Liechtenstein grâce à une reprise acrobatique d'Insigne. Son compère sur le front de l'attaque Belotti doublait la mise à la 53e minute avant les réussites d'Eder, de Bernardeschi et de Gabbiadini en fin de match.

ATS

 Toute l'actu en bref