Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les pompiers sont à l'oeuvre notamment dans la province espagnole d'Ourense (nord-ouest)

KEYSTONE/EPA EFE/BRAIS LORENZO

(sda-ats)

L'Espagne combattait samedi un incendie qui a ravagé dans le sud-est plus de mille hectares en deux jours. L'incendie n'était toujours pas contrôlé samedi malgré la mobilisation de 22 hélicoptères et avions bombardiers d'eau.

Quelque 300 personnes ont été évacuées de villages et campings en raison de cet incendie dans la commune de Yeste, a expliqué Ana Cuevas, porte-parole du gouvernement régional de Castille-La Manche. Les pompiers ont travaillé toute la nuit pour tenter de stopper le feu mais celui-ci n'était toujours pas sous contrôle, a-t-elle confirmé.

L'incendie a débuté jeudi matin. Il intervient alors qu'une série de feux de forêts et de maquis, favorisés par la chaleur et la sécheresse, frappe le sud de l'Europe.

La France vient d'affronter d'importants incendies dans le sud-est, notamment près des plages touristiques de la Côte d'Azur, qui ont brûlé quelque 7200 hectares, blessé une vingtaine de pompiers et conduit à l'évacuation provisoire d'environ 10'000 personnes. Le feu a été fixé jeudi mais les autorités restaient samedi en alerte.

Au Portugal, d'importants incendies ont ravagé cette semaine le centre du pays, brûlant plus de 15'000 hectares, à peine cinq semaines après l'incendie qui a fait 64 morts et plus de 200 blessés.

En Espagne, le premier grand incendie de l'été avait touché fin juin dans la commune de Moguer (sud-ouest) près de 8500 hectares, surtout dans l'espace protégé du parc naturel de Doñana. Le feu avait entraîné l'évacuation de 2000 personnes, sans faire de blessés.

ATS