Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Moscou - La jeune rousse Anna Chapman, la plus remarquée des espions russes arrêtés fin juin aux Etats-Unis, est sortie de l'ombre en apparaissant sur des photographies sensuelles. Mais cette publication provoque l'ire de son partenaire commercial, qui veut la poursuivre en justice.
La publication de ces images ne devait pas intervenir avant l'automne. Or, elles ont été affichées sur la page Facebook d'Anna Chapman et ensuite par le quotidien populaire russe Komsomolskaïa Pravda sur son site internet.
En conséquence, Jara a fait savoir qu'il poursuivrait Anna Chapman en justice, estimant que ses droits sur ces images ont été violés.
Le maison d'édition envisage de réclamer à Mme Chapman un dédommagement d'un million de roubles (25'000 euros) et à Komsomolskaïa Pravda 100'000 roubles (2500 euros), et de saisir un tribunal en début de semaine prochaine, a précisé un responsable du service juridique de la société.
Dans un bref message sur Facebook, Anna Chapman a indiqué qu'elle était libre d'utiliser ces images comme elle l'entendait.
Sur ces clichés pris près d'une fenêtre dans une chambre d'un hôtel de luxe qui donne sur le Kremlin, Anna Chapman porte une courte robe bleue moulante, parfois avec des lunettes noires.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS