Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les hôteliers suisses, misant sur une nouvelle croissance des nuitées, envisagent plus rarement des baisses de prix, selon le KOF (photo symbolique).

KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER

(sda-ats)

La situation des affaires a progressé en avril, mais de manière contrastée selon les secteurs d'activité. Dans l'ensemble, l'essor de l'économie suisse reste intact, selon le centre d'études conjoncturelles (KOF) de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich.

L'indicateur de la situation des affaires du KOF a légèrement augmenté en avril, après un léger fléchissement le mois précédent, indique l'enquête conjoncturelle publiée mardi. Globalement, il se maintient à un niveau favorable, atteint pour la dernière fois en 2014.

Mais l'évolution est hétérogène selon les secteurs. Dans l’industrie de transformation, la tendance positive s'est confirmée. La situation des entreprises exportatrices s’est légèrement détériorée, alors qu'elle s'est améliorée pour celles axées sur le marché intérieur.

Dans les secteurs liés à la construction, l’indicateur a cédé du côté des bureaux d’études. Il a par contre progressé dans le bâtiment. Les entreprises du bâtiment prévoient une demande quasi stable, mais auront de la peine à maintenir leur niveau de prix.

Espoirs dans l'hôtellerie

Dans le commerce de détail, la situation est jugée "satisfaisante". Selon les détaillants, la fréquentation de la clientèle est moindre qu'à la même période de l’année précédente et le volume des ventes s’est de nouveau retrouvé sous pression.

L'hôtellerie a, elle, étoffé ses chiffres d'affaires et ses bénéfices, contrairement à la restauration. L'augmentation des nuitées était plus marquée qu'en avril 2017. Les hôteliers, misant sur une nouvelle croissance, envisagent plus rarement des baisses de prix.

Les services financiers et assurantiels constatent aussi une amélioration. Les banques voient une embellie aussi bien dans les transactions avec les clients suisses qu'étrangers et dans l'ensemble, les bénéfices, les crédits et les opérations d'intérêt évoluent positivement.

Par région, la situation économique s'est quelque peu détériorée dans le bassin lémanique alors qu'elle s'est améliorée en Suisse orientale et centrale. Embellie aussi dans la région zurichoise, le Nord-Ouest et au Tessin.

Les données proviennent d'une enquête auprès de 4500 entreprises de l'industrie, du bâtiment et des principaux prestataires de services.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS