Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les trucages ont commencé dès 1999 et concerné au moins six différents "dispositifs de contournement" des tests, indique mardi l'Etat de New York dans sa plainte contre le constructeur automobile allemand Volkswagen (archives).

KEYSTONE/EPA DPA FILE/FRISO GENTSCH

(sda-ats)

L'Etat de New York a déposé une plainte en justice contre Volkswagen. Il accuse le constructeur automobile allemand d'avoir dissimulé durant des années un trucage méthodique de ses moteurs diesel pour limiter leurs émissions polluantes en condition de test.

Selon la plainte, les trucages ont commencé dès 1999 et concerné au moins six différents "dispositifs de contournement" des tests, indique mardi l'Etat de New York.

Des dizaines d'employés et de responsables, dont l'ancien président du directoire Martin Winterkorn, ont participé à la fraude ou en étaient informés, selon la plainte déposée par Eric Schneiderman, l'"Attorney General" de New York.

En août 2015, huit ingénieurs de Volkswagen ont en outre détruit des documents compromettants après avoir appris qu'une enquête serait lancée, lit-on encore dans le texte.

Trois plaintes séparées

New York était l'un des trois Etats, avec le Maryland et le Massachusetts, à déposer une plainte séparée dans le cadre du scandale "Dieselgate" qui éclabousse le groupe automobile allemand depuis septembre dernier.

Les trois Etats accusent VW d'avoir enfreint leurs lois sur la protection de l'environnement.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS