Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La justice a condamné l'Etat de Genève à verser 50'000 francs à un couple de Géorgiens. Arrêtés pour recel, les époux ont été détenus 239 jours pour lui et 137 pour elle. Le Tribunal de police les a acquittés en octobre dernier. Le Ministère public fait appel.

L'indemnité est versée pour les jours de détention, a souligné lundi à l'ats le porte-parole du Pouvoir judiciaire, Henri Della Casa, confirmant une information de la "Tribune de Genève". Le jugement écrit a été communiqué aux parties à la fin de l'année dernière. Il relève "une violation crasse du principe de célérité, ce d'autant plus qu'il ne s'agit pas d'une procédure complexe".

Le couple avait été arrêté en 2009. Le Ministère public traquait alors les cambrioleurs géorgiens. La police avait retrouvé 200 bijoux dissimulés au grenier et dans les peluches des enfants des époux, qui avaient accueilli des compatriotes chez eux.

Le Parquet avait requis douze mois de prison contre le mari et six contre la femme, avec sursis. Il a fait appel contre l'acquittement du mari.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS