Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Zurich - L'euro se reprenait vendredi face aux principales autres devises, dont le franc, le dollar et le yen. L'appréciation de la monnaie unique reflète notamment l'injection par la Banque du Japon (BoJ) de 1000 milliards de yens (8,85 milliards de francs) dans le système bancaire nippon.
En fin de journée, l'euro notait ainsi à 1,4437 franc, après avoir atteint 1,4590 franc dans la nuit de jeudi à vendredi. En l'espace de trois jours, la monnaie unique a gagné 6 centimes. Il n'en reste pas moins que la devise européenne demeure volatile sur les marchés des changes.
L'euro reprenait également du terrain par rapport au dollar, notant à 1,2562 dollar, contre 1,2482 dollar jeudi vers 23h00.
A l'image du franc, valeur refuge pour les investisseurs, le yen a fortement augmenté ces dernières semaines. Un yen trop fort réduit les profits des exportateurs japonais et pourrait mettre en danger la reprise de son économie, encore très dépendante des ventes à l'étranger.
Sur les marchés, les spéculations portant sur des interventions massives des banques centrales, dont la Banque nationale suisse (BNS), se multiplient. Les dirigeants de l'institut d'émission helvétique ont réaffirmé ces derniers mois qu'ils veillaient à éviter toute appréciation excessive du franc.
Désécurisés par la crise de l'euro, les investisseurs étrangers effectuent des achats massifs de monnaie helvétique. Ces mouvements poussent en zone négative les rendements de certains placements à court terme libellés en monnaie helvétique.
L'attrait pour le franc entraîne également une baisse du taux Libor à trois mois. Principal instrument de la politique monétaire de la BNS, il a été fixé jeudi à 0,19667%, alors qu'il se maintenait ces derniers mois à 0,25%.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS