Lors de ses entretiens avec la présidente croate Kolinda Grabar-Kitarović lundi à Berne, le président de la Confédération Ueli Maurer a répété la volonté de la Suisse de conclure l'accord-cadre. Zagreb prendra la présidence du Conseil de l'UE au premier semestre 2020.

Le Conseil fédéral doit d'abord résoudre les questions en suspens avant de pouvoir conclure l'accord institutionnel, a fait savoir Ueli Maurer. Les deux chefs d'Etat ont également abordé la contribution suisse à l'élargissement de l'UE ainsi que les dispositions transitoires appliquées à la libre-circulation des Croates, a indiqué le Département fédéral des finances dans un communiqué.

Au chapitre de la contribution suisse à l'élargissement, douze projets sont soutenus en Croatie, dont un a déjà abouti. Ils portent principalement sur le traitement de l'eau potable et des eaux usées, la formation professionnelle et la coopération dans le secteur de la recherche. De 2015 à 2024, la participation helvétique s'élève à 42,75 millions de francs.

En matière de libre-circulation, le président de la Confédération a rappelé que le Conseil fédéral avait décidé de prolonger jusqu'à la fin 2021 les dispositions transitoires qui permettent une ouverture progressive de l’accès au marché du travail. Près de 30'000 citoyens croates vivent en Suisse.

La Suisse a également salué l’engagement de la Croatie en faveur de l’intégration à l’UE d’autres États balkaniques. La perspective d’adhésion peut contribuer à la stabilité dans les Balkans, note le DFF. La Croatie est le deuxième partenaire commercial de la Suisse en Europe du Sud-Est.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.