Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le premier match de la Coupe du monde a donné lieu à une belle surprise à Toronto. Le Team Europe de Ralph Kruger a dominé les Etats-Unis 3-0.

Et si l'Europe avait davantage de passion que les Etats-Unis? A voir les Américains sur la glace canadienne, on peut se dire que les Européens avaient plus envie de gagner.

Les joueurs de Ralph Krueger ont surtout parfaitement négocié les chances qu'ils se sont procurées. 17 lancers pour Josi & co contre 35 pour les Etats-Unis. Mais au final, c'est Jaroslav Halak qui a terminé avec un blanchissage.

Un autre Slovaque s'est distingué en ouvrant la marque, Marian Gaborik. Le joueur des Los Angeles Kings a su utiliser à bon escient une passe de Nielsen. Et que dire du 2-0 signé Draisaitl. Parti en rupture avec Niederreiter, l'Allemand a servi le Grison qui lui a redonné le puck pour un but de manuel. Le Français Bellemare a ajouté une couche au calvaire américain en inscrivant le 3-0 à la 39e d'une petite déviation sur le septième tir côté européen.

Mark Streit a fait son job en un peu plus de 12 minutes sur la glace, tandis que Roman Josi a été le deuxième joueur le plus utilisé avec 23'07 et un impérial bilan de +3.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse

ATS