Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La situation humanitaire s'aggrave de jour en jour en Syrie, s'est alarmé mardi le Programme alimentaire mondial (PAM). Il a déploré la flambée des prix des aliments, qui ont plus que doublé dans certaines régions depuis le début du conflit il y a 19 mois.

Quelque 1,4 million de personnes en Syrie ont reçu depuis le 9 septembre une assistance du PAM, à travers le Croissant-Rouge arabe syrien, a rappelé l'organisation.

L'organisation de l'ONU a lancé lundi la distribution d'aide alimentaire en Turquie pour secourir dans un premier temps quelque 25'000 réfugiés syriens dans les camps. Elle organise la distribution de cartes alimentaires électroniques, contenant 25 dollars (23 francs) à chaque famille qui peut ainsi se nourrir pendant un mois.

Arrivée de réfugiés

Le HCR a par ailleurs appelé mardi les pays européens à se préparer à l'arrivée supplémentaire de réfugiés en provenance de Syrie. De janvier 2011 à août 2012, 16'474 demandes d'asile ont été déposées par des Syriens dans l'UE plus la Norvège et la Suisse.

L'Allemagne a enregistré le plus de demandes (5515), devant la Suède (2506), la Suisse (1405), l'Autriche (972), la Grande-Bretagne (912), le Danemark (908) et la Belgique (796), a précisé l'agence de l'ONU.

Appel dans le vide

Au plan politique, le gouvernement syrien s'est dit prêt mardi à étudier la proposition de cessez-le-feu durant la grande fête musulmane d'Al-Adha fin octobre de l'émissaire international Lakhdar Brahimi, a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

Le Conseil national syrien, principale coalition de l'opposition en exil, a de son côté accueilli favorablement l'appel à une trêve. Il affirme toutefois qu'il ne respectera le cessez-le-feu que quand le régime syrien l'aura fait.

L'armée mène depuis 48 heures une contre-attaque pour reprendre des positions clés, surtout la ville de Maaret al-Noomane située sur l'autoroute Damas-Alep. Les renforts militaires doivent nécessairement l'emprunter pour se rendre dans le nord, les régions rurales alentour étant tenues par la rébellion.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS