Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'Europe a tenté d'oublier crise de l'euro et récession économique en fêtant 2012, après l'Asie et le Moyen-Orient, avec feux d'artifices et grands rassemblements. Dans les capitales, ces rassemblements ont réuni des centaines de milliers de personnes.

Londres a fêté en beauté l'entrée dans l'année des Jeux Olympiques, qu'elle accueille en 2012, avec le traditionnel feu d'artifice sur la Tamise qui suit les douze coups de minuit sonnés par Big Ben.

A Moscou, des dizaines de milliers de personnes ont assisté au feu d'artifice de la place Rouge. A Berlin, ils étaient plus d'un million aux abords de la porte de Brandebourg pour attendre les douze coups de minuit et fêter la nouvelle année au champagne.

A Paris, 360'000 personnes se sont rassemblées sur les Champs-Elysées et près de la tour Eiffel. Et, même si les autorités avaient interdit toute consommation d'alcool dans les rues, touristes et Parisiens ont sorti les bouteilles à minuit.

Baiser de minuit

En Italie, 60'000 personnes se sont retrouvées sur la place Saint-Marc à Venise pour le baiser de minuit, tandis qu'à Rome 300'000 Romains et touristes ont assisté à un spectacle suivi d'un concert dans le centre de la capitale.

A Amsterdam, deux marionnettes gonflables géantes de 14 mètres, un homme et une femme habillés en costume traditionnel, ont marché l'une vers l'autre pour s'embrasser à minuit pile sous le regard de milliers de badauds.

Ces célébrations ont été l'occasion pour l'Europe de tourner la page d'une "annus horribilis" marquée par la remise en cause de la monnaie unique européenne et la menace d'une récession. Dans leurs traditionnels messages de Nouvel An les dirigeants européens ont d'ailleurs appelé leurs compatriotes à relever le défi de la crise.

Les îles du Pacifique du Sud et la Nouvelle-Zélande avaient été les premiers pays de la planète à célébrer la nouvelle année 2012, suivis de l'Australie où un feu d'artifice spectaculaire a illuminé au douzième coup de minuit la baie de Sydney, devant plus d'un million et demi de spectateurs.

ATS